PRÉAMBULE : CONTEXTE SANITAIRE

Les modalités d’organisation de la course sont susceptibles d’évoluer en fonction de la situation sanitaire, et de leur adaptation nécessaire à la sécurité des coureurs à l’approche del’événement et pendant l’événement. Chaque coureur s’engage, au moment de son inscription, à respecter les mesures prises par l’organisation et à se tenir informé de l’évolution des règles de participation à l’événement.
L’organisation se réserve le droit de modifier et d’adapter les parcours, les déroulé et
programme des courses, l’emplacement de certains postes ainsi que le nombre maximum de participants par course afin de garantir la sécurité des coureurs.
Les coureurs attestent avoir connaissance du fait que la situation sanitaire actuelle, liée à la crise de la COVID 19, rend incertaine la possibilité d’organiser l’édition 2021, ce qui implique l’obligation pour les organisateurs de prévoir des modalités dérogatoires d’annulation, telles que prévue dans le paragraphe “Annulation en raison de la crise sanitaire de la COVID 19“ figurant à l’article 22 “Annulation en cas de force majeure” du présent règlement


PRESENTATION DE LA COURSE

1.ORGANISATION
Les associations UTTJ et Lison Sport Nature, dénomées ci après l’Organisateur, organise "Il était une fois dans l’Est "du 14 au 18 Juillet 2021.

2. EPREUVES
"Il était une fois dans l ’Est" se décline en deux versions de courses. Ce règlement est applicable pour les deux versions :

-
L’Oblique des Daubots, course de pleine nature empruntant en grande partie le n° 5 sur Suisse, des sentiers locaux et également des sentes plus techniques, au départ du site francosuisse du Saut du Doubs avec une arrivée à Saint-Claude (F-39). D’une distance de 245km pour environ 11500 de dénivelé positif (et des altitudes variant de 400 à 1720m).
Elle se déroule en équipe de deux, en cinq étapes à allure libre dans des temps limités. : Une étape par jour pour une distance de 42 à 51km et un dénivelé positif de 2000 à 3000m. A l’issue des 5 étapes,, un classement général est réalisé, comptabilisant le temps de course cumulé sur chacune des étapes. Course limitée à 70 équipes de deux personnes.
Les étapes :
ETAPE 1 : SAUT DU DOUBS - LES ROCHATS
ETAPE 2 : LES ROCHATS - JOUGNE
ETAPE 3 : METABIEF (Morond) - BOIS D'AMONT
ETAPE 4 : LES ROUSSES - LELEX

ETAPE 5 : LELEX - SAINT-CLAUDE

-
Les Balcons du Léman emprunte le même tracé que L’Oblique des Daubots les deux derniers jours. Elle se déroule en individuel, limitée à 110 participants.

Les parcours sont NON BALISES et à réaliser en semi-autosuffisance. Afin de progresser en sécurité, les coureurs doivent maîtriser les techniques de navigation avec GPS et posséder les connaissances nécessaires à l’utilisation d’une carte, d’une boussole et d’un altimétre.
Sur
L’Oblique des Daubots, ils doivent progresser en équipe à moins de 50m les uns des autres.
Compte tenu des distances, ces épreuves se dérouleront uniquement de jour.
Les coureurs doivent impérativement respecter le code de la route lorsque le parcours emprunte ou traverse des voies de circulation.
Les épreuves sont ouvertes aux licenciés et non licenciés, de toutes nationalités, dont l’âge correspond aux critères catégorie/distances de la FFA.
En l’occurrence, seules catégories Masters, Seniors et Espoirs (nés en 2001 ou avant) sont invités à participer aux épreuves de « Il était une fois dans l’Est » pour lesquelles ce règlement s’applique.

3. ASSISTANCE
L’assistance n’est tolérée que sur les ravitaillements. Elle est strictement interdite en toute autre point du parcours, y compris les traversées de villages ou de route, sous peine de disqualification.
Aucun accompagnement n’est autorisé tout au long du parcours (à l’exception du kilomètre précédant et suivant le ravitaillement)

4.TEMPS MAXIMIM AUTORISE ET BARRIERE HORAIRES
Le temps maximal de chaque étape est fixé à
-ETAPE 1 : 9:30
-ETAPE 2 :9:30
-ETAPE 3 :9:30
-ETAPE 4 : 8:30
-ETAPE 5 : 9:15
Ces temps sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer.
Les heures limites de départ (barrières horaires) des principaux postes de contrôle seront définies et communiquées sur le site internet. Ces barrières horaires sont calculées pour permettre aux participants de rallier l’arrivée dans le temps maximum imposé, tout en effectuant d’éventuels arrêts (repos, repas…). Pour être autorisés à poursuivre l’épreuve, les coureurs doivent repartir du poste de contrôle avant l’heure limite fixée (quelle que soit l’heure d’arrivée au poste de contrôle).

5. POSTES DE CONTRÔLE ET DE RAVITAILLEMENT
Des postes de contrôle et de ravitaillement sont répartis le long du parcours. Seuls les coureurs porteurs d’un dossard visible ont accès aux postes de ravitaillement.
ETAPE 1 : LE LOCLE (km18) - NOIRAIGUE (km37,5)
ETAPE 2 : PARKING HOTEL DU CHASSERON (km18) - LES PRAZ (km34,5)
ETAPE 3: COL DU MOLLENDRUZ (km19) - COL DU MARCHAIRUZ (km35)
ETAPE 4: LA VATTAY (km14) - COL DE CROZET (km30)
ETAPE 5 : BORNE AU LION (km20) - COYRIERE (km37)

6. SACS COUREURS
Pour les coureurs ayant pris l'option Hébergement
, nous assurons le transport des bagages.
Avec votre dossard, il y aura une étiquette bagages, remise au moment du retrait des dossards.
Chaque sac sera identifié avec le numéro du dossard. Après avoir préparé ses affaires, le coureur doit déposer ses affaires avant le départ. Le dépôt de bâtons est strictement interdit dans ce sac.
Lorsqu’il arrive à la fin d’une étape, le coureur pourra récupérer son sac sur le lieu
d’hébergement (s’il prend l’option hébergement).
AVERTISSEMENT Quelle que soit la course, aucune vérification des sacs ne sera faite avant le départ. Par conséquent, il ne sera pas possible de contester le contenu des sacs récupérés.
L’Organisateur se dégage de toute responsabilité en cas de perte, vol ou détérioration. Il est recommandé aux coureurs de ne laisser aucun objet de valeur dans ces sacs.

7.TRANSPORT/ACHEMINEMENT AU POINT DE DEPART
L’organisation vous propose en option le transport :
> de Saint-Claude à Villers-le-Lac pour L’Oblique des Daubots le mardi 13 Juillet 2021
> de Saint-Claude aux Rousses pour Les Balcons du Léman le samedi 17 Juillet 2021. Le départ de la course est pensé à 9:00 pour permettre de ne pas partir trop tôt de Saint-Claude.
L’heure des navettes de départs sera communiqué sur le site web. Il incombe au coureur de se rendre à l’heure au lieu de départ des navettes. Il est conseillé de se rendre sur le lieu de départ au moins 30 min avant l’heure de départ. En cas de retard d’un coureur, il lui reviendra de s’organiser pour se rendre lui même. Aucun remboursement de sera proposé dans ce cas.


INSCRIPTION

8.CONDITIONS DE PARTICIPATION
Pour participer, il est indispensable :
D’être pleinement conscient de la longueur et de la spécificité de l’épreuve et d’être
parfaitement entraîné pour cela,

D’avoir acquis, préalablement à la course, une réelle capacité d’autonomie personnelle en montagne.
La participation à d’autres courses de format similaire permettant d’acquérir cette expérience est fortement recommandée. Le coureur, en s’inscrivant à l’une des épreuves
"Il était une fois dans l'Est", reconnait être conscient du caractère engagé de l’épreuve et de la nécessité d’être en mesure de gérer les problèmes induits par ce type d’épreuve, et notamment :
Savoir faire preuve de précautions dans des passages engagés où toute chute est
mortelle
Savoir affronter sans aide extérieure des conditions climatiques pouvant être très
difficiles du fait du parcours entre plaine et altitude (nuit, vent, chaleur, froid,
brouillard, pluie ou neige)
Savoir gérer les problèmes physiques ou mentaux découlant d’une grande fatigue, les problèmes digestifs, les douleurs musculaires ou articulaires, les blessures…
Etre pleinement conscient que le rôle de l’organisation n’est pas d’aider un coureur à gérer ses problèmes et que pour une telle activité en montagne la sécurité dépend de la capacité de chaque coureur à s’adapter aux problèmes rencontrés ou prévisibles.

La participation aux épreuves de
« Il était une fois dans l’Est » se fera sous l’entière
responsabilité des coureurs, avec renonciation à tout recours envers l’organisateur quels que soient les dommages subis ou occasionnés. Les concurrents renoncent expressément à faire valoir leurs droits à l’égard de l’organisateur.
Les concurrents s’engagent à n’exercer aucune poursuite envers l’organisateur pour tout incident pouvant résulter de leur participation à cette manifestation.
Ces courses sont ouvertes à toute personne, homme ou femme, née avant le 31 décembre 2001 (catégories espoirs à vétéran), licenciée ou non.
Tout concurrent ne respectant pas les règles minimales de propreté et de respect de la nature pourra être mis hors course.
Tout engagement est ferme et définitif, et implique l’acceptation complète du règlement.

9.CONDITIONS D’INSCRIPTION
Pour valider son inscription, chaque coureur doit fournir un certificat médical spécifique.
Ce certificat médical autorise la pratique de la course à pied ou du traoil ou du sport en compétition. Il doit être lisiblement complété avec le nom et le prénom du coureur et les informations complètes du médecin (nom, prénom, n° d’ordre,adresse complète, signature), et
validé par le médecin moins d’un an avant la course.
Le coureur doit le déposer sur son espace coureur dès son inscription.
Pour les coureurs français, les licences Athlé compétition, Athlé entreprise, Athlé running ou le Pass’Running délivrés par la FFA et en cours de validité à la date de la manifestation sont également acceptés.

Il est important que les coureurs qui s’inscrivent à l’une des épreuves de « Il était une fois dans l’Est » soient conscients des difficultés du parcours et des conditions qu’ils peuvent trouver (longueur du tracé, parcours en montagne, dénivelé, mauvaises conditions météo).
Ceci nécessite donc de la part des coureurs, une bonne préparation physique et une capacité d’autonomie pour les aider dans la réussite de ce type d’aventure individuelle.
Les coureurs s’engagent à accepter tous les risques correspondants aux difficultés rencontrées et à disposer de l’expérience et de la forme physique adaptée à ce défi. Si les mesures de sécurité maximales sont prises, il n’en demeure pas moins que le milieu traversé ne permet pas de disposer des moyens d’intervention aussi rapides qu’en milieu urbain

11.INSCRIPTION (modalités, droits et clôture)
La date limite d’enregistrement des inscriptions est fixée au 31 mai 2021 pour l’ensemble des courses de "Il était une fois dans l'Est" concernées par ce règlement. L’organisateur se réserve le droit de limiter à n’importe quel moment le nombre de dossards proposés sur chacune des courses, ainsi que la date limite de prise en compte des inscriptions. Ces inscriptions se font exclusivement en ligne via le site internet de l’organisation avec paiement sécurisé par carte bancaire et sont validées à réception du règlement des droits de participation par virement bancaire.

12. DROITS D’ENGAGEMENT
l’Oblique des Daubots (5 jours): 300 euros par coureur (majoré de 50€ après le 31 mars 2021). Acompte de 45% (130€) au moment de l'inscription et le solde un mois avant l'événement (soit 170€).
Les Balcons du Léman (2 jours) : 130 euros par coureur (majoré de 20€ après le 31 mars 2021)
Toute inscription est ferme et définitive. Tout engagement est personnel. Les personnes s’inscrivant à l’une des courses pourront modifier leur inscription pour basculer d’une course à l‘autre.
Possibilité de transfert de dossard à un tiers
Dès le 15 janvier 2021 et jusqu’au 31 mai 2021, il est possible de transférer votre dossard hors options sur le même format de course uniquement à un autre coureur, Merci de nous contacter à
johan.salomon@gmail.com
Toute personne rétrocédant son dossard à une tierce personne en utilisant un autre moyen sera reconnue responsable en cas d’accident survenu ou provoqué par cette dernière durant l’épreuve. Toute personne disposant d’un dossard acquis en infraction avec le présent règlement sera disqualifiée. Le dossard devra être entièrement lisible lors de la course.
L’organisation décline toute responsabilité en cas d’accident face à ce type de situation.

13. DOSSARD/ REMISE DES DOSSARDS
Les participants recevront un dossard par jour ainsi qu’un road book et qu’un jeu de carte au 1/25000 ième.
La remise des dossards s’effectuera au village de Villers le Lac le mercredi 13 Juillet 2021
pour « L’Oblique des Daubots » et sur le lieu de départ le 17 Juillet 2021 pour « Les Balcons du Léman ».
Lors de la remise des dossards, la présentation d’une pièce d’identité avec photo est exigée.
Sans ce document, le dossard ne sera pas remis.
Un contrôle du matériel obligatoire indispensable est fait au retrait des dossards pour une partie du matériel, ainsi qu’à l’entrée dans le sas de départ et durant la course de manière aléatoire. L’Organisateur interdira le départ à tout coureur, ou arrêtera tout coureur, ne présentant pas le matériel obligatoire, sans possibilité de remboursement.
La charte de respect et de protection de l’environnement traversé et un engagement sur l’honneur est à garder sur soi ce matériel durant toute la course sont signés par chaque coureur.
Le dossard est disposé sur la poitrine ou le ventre afin d’être visible en permanence et en totalité pendant toute la course. Le port de ce dossard sur le sac ou la jambe n’est pas autorisé.
Tout coureur ne portant pas le dossard comme spécifié ci-dessus sera susceptible d’être pénalisé.
Le dossard est le laissez-passer nécessaire pour accéder aux navettes de rapatriement, aux aires de ravitaillement, aux infirmeries, salles de repos, aires de dépôt ou retrait des sacs…
Sauf en cas de refus d’obtempérer à une décision prise par un responsable de la course, le dossard n’est jamais retiré, il est désactivé en cas d’abandon.

14.ÉQUIPEMENT
Ces épreuves se déroulent sur des itinéraires de montagne et les conditions météorologiques peuvent changer très rapidement, c’est pour cette raison qu’il est obligatoire de se munir du matériel noté ci-dessous afin de vous prémunir contre des conditions climatiques défavorables. Le mauvais temps peut arriver très vite ..
L’équipement requis doit être conforme aux règles administratives et techniques spécifiques aux trails éditées par la FFA.
Chaque coureur engagé sur l’une des courses de
« Il était une fois dans l’Est » doit avoir avec lui pendant toute la durée de la course la totalité du matériel obligatoire décrit cidessous.
Description générale du matériel
Gobelet personnel pour boire les liquides (eau, coca et soupe) aux ravitaillements
(aucun gobelet n’est fourni sur les postes de ravitaillement)
Réserve d’eau minimum 1,5 litre (en fonction des conditions météo, l’organisation
peut être amenée à modifier ce point et imposer une réserve d’eau minimum de 2
litres, compte tenu du temps de course prévu entre 2 ravitaillements. L’information
sera communiquée lors du retrait des dossards et/ou du briefing de course).
Réserve alimentaire
GPS, carte du parcours et roadbook fournis par l’organisation
Couverture de survie de 1,40m x 2m minimum
Sifflet
Téléphone mobile, compatible avec les réseaux téléphoniques français (mettre dans
son répertoire les numéros de sécurité de l’organisation, garder son téléphone allumé, ne pas masquer son numéro et ne pas oublier de partir avec une batterie chargée)
Bande élastique adhésive permettant de faire un bandage ou un straping (mini 100cm x 6cm)
Veste avec capuche imperméable et respirante, de type membrane ou enduction
(minimum conseillé 10000 Schmerber)
Pantalon ou collant long. La solution « corsaire avec chaussettes montantes » est
acceptée uniquement si les jambes peuvent être intégralement couvertes.
Buff, Casquette ou équivalent
Une fiche précisant tout traitement médical en cours et les contre-indications
Vêtement chaud manche longue, servant de seconde couche entre le t-shirt et la veste imperméable et respirante (par exemple polaire ou autre vêtement technique chaud d’un poids de 180g au minimum) OU la combinaison d’un sous-vêtement chaud à manches longues (première ou seconde couche, coton exclu) d’un poids de 110g au minimum et d’une veste coupe-vent (en plus de la veste obligatoire avec capuche) avec une protection déperlante durable (DWR protection)
Bonnet
Sur-Pantalon imperméable
Gants chauds et imperméables couvrant intégralement les mains
Matériel recommandé et/ou conseillé (liste non exhaustive)
Bâtons télescopiques,
Vêtements de rechange,
Crème solaire, vaseline ou crème anti-échauffement.
Trousse médicale de 1re urgence : 1 antalgique, 1 anti spasmodique et nécessaire à ampoule
Une somme minimum de 20 € (pour pallier aux imprévus)
À tout moment, des contrôles de matériel obligatoire pourront être faits, y compris sur le parcours pour des raisons de sécurité, selon la décision de l’organisation. Tout coureur appelé à un contrôle est tenu de s’y conformer ; en cas de refus, le coureur sera disqualifié.

PARCOURS
17.SEMI AUTOSUFISANCE
Ces courses se déroulent sur le principe de l’autosuffisance et imposent aux coureurs, une certaine autonomie. La semi-autosuffisance est définie comme étant la capacité à être autonome entre 2 points de ravitaillements en termes d’équipement vestimentaire, de sécurité, d’alimentation. Le coureur doit avoir acquis à travers ses expériences antérieures l’autonomie nécessaire pour pouvoir s’adapter aux problèmes potentiels ou rencontrés dans un environnement de montagne (mauvais temps, problèmes physiques, blessures, difficulté de terrain…).
Des postes de ravitaillements (liquides et solides) sont cependant répartis sur l’ensemble des parcours et les distances entre 2 ravitaillements n’excèdent pas 20km. Ces points de ravitaillement seront signalés sur le road book fourni par l’organisation sur le site internet.

Seuls les coureurs porteurs d’un dossard visible et dûment contrôlés ont accès aux postes de ravitaillement.
Des poubelles de tri sont disposées en grand nombre sur chaque poste de ravitaillement et doivent impérativement être utilisées.
Tout coureur vu en train de jeter ses déchets sur le parcours sera disqualifié. Chaque coureur s’engage à signer la charte de la course lors du retrait des dossards, charte qui lui rappelle son obligation de garder sur lui l’ensemble de ses déchets et de le jeter dans une poubelle de tri.

18.SPÉCIFICITÉ DES PARCOURS
ATTENTION : les parcours de "Il était une fois dans l’Est " s’adressent à des coureurs
confirmés et avertis. Ils se déroulent dans des environnements de montagne. Ils empruntent des passages exposés qui feront éventuellement l’objet d’une sécurisation et d’une signalisation pour rappeler aux coureurs le caractère spécifique de ces passages et la nécessité de prudence de leur part.
Pour des raisons de sécurité, ces passages devront s’effectuer à la marche exclusivement et en utilisant les éléments de sécurisations éventuellement mis en place sur le passage (mains courantes…), un seul concurrent à la fois. Il est en particulier impératif de suivre les couloirs matérialisés par des jalonnettes. Les coureurs recevront des détails sur les dispositions prises en termes de sécurisation par messagerie électronique et/ou lors du briefing de course. Nous rappelons par ailleurs la nécessité pour tous les coureurs d’assister au briefing.

19.BALISAGE
Le parcours n'est pas balisé. Il s'agit d'un suivi GPS (les traces GPX seront à téléchargées, nous ferons de notre côté une reconnaissance début Juin pour vous proposer des traces terrain), avec roadbook à votre disposition et un jeu de carte au 1:25000.
Certaines parties seront évidentes, en suivant le N°5 "Sentier des Crêtes", côté suisse, au balisage parfait.
Sur la dernière étape, vous retrouverez un parcours balisé à mi-étapes, ce tronçon étant commun aux coureurs de l'UTTJ-50km.

ABANDON


20.ABANDON ET RAPATRIEMENT
Sauf dans le cas où l’état de santé du coureur nécessite une évacuation d’urgence, un coureur ne doit pas abandonner ailleurs que sur un point de ravitaillement offrant une solution de rapatriement en navette. Ces navettes sont disponibles au ravitaillement. Elles permettent de rapatrier à l’étape d’arrivée les coureurs ayant abandonné. Le PC course, en liaison avec le chef de poste, organise le cadencement des navettes.
Le coureur doit prévenir le responsable du poste de contrôle de sa décision d’abandonner l’étape du jour. Son dossard ne sera pas invalidé de suite. Il pourra reprendre la course le lendemain s’il le souhaite et en accord avec l’avis médical.
Dès lors, le coureur ou l’équipe aura une pénalité de sorte à être classé dernier de l’étape.

Si le coureur ou l’équipe invalide le dossard, il n’est plus sous la responsabilité de
l’organisation.
Le coureur conserve son dossard invalidé qui lui sert de justificatif pour récupérer ses sacs confort, accéder aux navettes, repas, salles de soins… En cas de volonté d’abandon en tout autre lieu du parcours, il est impératif de revenir au point de contrôle précédent et de signaler son abandon au chef de poste.
Le chef de poste indiquera aux coureurs désirant abandonner à ce poste la marche à suivre pour rallier le point le plus proche où il pourra s’il le souhaite utiliser les solutions de transport mises en place par l’organisation. Si, lors de ce retour en arrière, le coureur rencontre les fermeurs (serre-file), ce sont ces derniers qui invalident le dossard et informent le PC course. Le coureur n’est alors plus sous la responsabilité de l’organisation. En cas de conditions météo défavorables justifiant l’arrêt partiel ou total de la course, l’organisation mettra sur pied le rapatriement des coureurs arrêtés dans les meilleurs délais possibles.

21.ANNULATION PAR LE PARTICIPANT
Lors de votre inscription, nous ne proposons pas d'assurance annulation. Nous restons une organisation familiale. Si vous souhaitez annuler votre inscription pour des raisons de santé (entorse, manque d'entrainement), merci de nous prévenir au plus tôt pour proposer votre place aux coureurs en liste d'attente.
Si votre annulation intervient à 10 jours de l'événement, nous n'avons pas d'autres choix de retenir un minimum de frais.
Jusqu'au 14 Juin, remboursement intégral (sauf les frais bancaires).
Du 15 Juin au 7 Juillet, remboursement de 80% (sauf les frais bancaires).
Après le 7 juillet 2021, remboursement de 50% (sauf les frais bancaires).
Toute annulation d’inscription doit être faite uniquement par email à
johan.salomon@gmail.com avec en titre" Annulation pour motif médical"
Annulation sans motif
Si le participant annule sa participation, ou s’il ne se présente pas au départ de la course sans motif médical, et hors cas de force majeure tel que visé au présent Règlement, l’intégralité du prix fixé lui sera facturé ou, le cas échéant, restera acquise à « Il était une fois dans l’Est ».

22.ANNULATION EN CAS DE FORCE MAJEURE
Définition de la force majeure
Est considéré comme un cas de force majeure tout événement échappant au contrôle de l’organisateur, raisonnablement imprévisible lors de l’inscription à la course, dont les effets ne peuvent être évités par des mesures appropriées et qui empêche l’exécution de son obligation par l’organisateur, conformément à l’article 1218 du Code civil.

Seront également considérés comme des cas de force majeure, sans que l’organisateur n’ait à établir que l’événement en cause présente les caractères définis au paragraphe précédent, les événements suivants : conditions météorologiques empêchant la pratique de la course à pied en compétition (alerte météorologique classée orange ou rouge donnée par Météo France pour le site et les dates sur lesquelles la course doit se dérouler), catastrophes naturelles (séisme,
tempête, incendie, ou autre) catastrophe d’origine humaine (explosion nucléaire) ou
événements politiques majeurs (révolution, guerre, attentats), forçant l’organisateur à annuler l’évènement.
Avant le départ des courses
En cas de survenance d’un cas de force majeure, les droits d’inscription encaissés seront remboursés, à l’exception des coûts de traitement bancaire, les repas, les achats de denrées pour les ravitaillements, les services de secours/sécurité, les services météorologiques, les frais logistiques. Ce remboursement sera effectué sous 120 jours à compter de la survenance du cas de force majeure : la carte bancaire ayant été utilisée pour l’inscription sera créditée.
Par exception à ce qui précède, l’organisation se réserve le droit de décaler (retarder ou avancer) le départ des courses, ou de modifier les parcours et les barrières horaires, sans que les coureurs puissent prétendre à aucune indemnisation ou aucun remboursement des frais d’inscription.
Annulation en raison de la crise sanitaire de la Covid-19
Le coureur reconnait avoir connaissance, au moment de son inscription, du contexte sanitaire lié à la Covid -19.
Le coureur reconnait qu’en raison de ce contexte, des mesures administratives peuvent empêcher l’organisateur d’organiser la course aux dates prévues.
Le coureur reconnait qu’au moment de son inscription, de telles mesures administratives ne peuvent être raisonnablement prévues et que leurs effets ne peuvent être évités par des mesures appropriées prise par l’organisateur.
Par conséquent, le coureur reconnait que de telles mesures administratives seront considérées comme un cas de force majeure forçant l’organisateur à annuler ou à reporter l’événement.
En cas de survenance d’une telle mesure, le coureur aura le choix entre :
• Le report de son inscription pour l’événement aux dates auxquelles il aura été reporté ;
• Ou le remboursement des arrhes versées, déduction faite des frais liés aux coûts de traitement bancaire, aux repas, aux achats de denrées pour les ravitaillements, aux services de secours/sécurité, aux services météorologiques, et aux frais logistiques.
A défaut de choix du coureur exprimé dans le mois suivant la notification de l’annulation ou du report de l’événement, suivant le moyen de communication indiqué dans la notification, celui-ci sera présumé avoir opté pour le report de son inscription pour l’événement aux dates auxquelles il aura été reporté.

Pendant les courses
En cas de survenance d’un cas de force majeure après le départ de la course auquel le participant s’est inscrit l’organisation peut arrêter la course. Dans ce cas, le coureur arrivant sur un point de ravitaillement ou de contrôle devra suivre les consignes données par les bénévoles et aura l’obligation de les respecter. Il sera rapatrié à l'arrivée de l'étape.

23. ANNULATION PAR « Il était une fois dans l’Est »
« Il était une fois dans l’Est »
peut être amené à annuler la course réservée pour tout motif.
En cas d’annulation de la course réservée par
« Il était une fois dans l’Est », les courses réservées ne donneront lieu à aucune facturation. Le cas échéant, les sommes déjà payées par le participant lui seront restituées. « Il était une fois dans l’Est » pourra proposer une course de remplacement, à une autre date ; en cas d’acceptation de cette proposition de remplacement
par le participant, celle-ci sera facturée selon les modalités initialement convenues pour la course annulée.

DIVERS

24.VALIDITÉ DES INFORMATIONS
En cas de différence entre les différents documents fournis par l’organisateur sur l’ensemblede ces supports, l’information qui fait foi est la note de briefing distribuée au retrait des dossards.

25.ASSURANCE/RESPONSABILITÉ

Responsabilité civile
L’épreuve est couverte par une assurance responsabilité civile souscrite par l’organisateur.
Cette assurance responsabilité civile garantie les conséquences pécuniaires de la
responsabilité de l’organisateur, de celle de ses préposés (bénévoles, agents de la police municipale, agents des services techniques des mairies, partenaires…) et des participants.

Individuelle Accident
Les licenciés bénéficient des garanties accordées par l’assurance liée à leur licence et il incombe aux autres coureurs de s’assurer personnellement.
Il est obligatoire pour chaque coureur de souscrire une assurance individuelle
accident, couvrant leurs propres risques/frais de recherche et d’évacuation
(avec
une garantie des accidents de la vie privée couvrant les dommages corporels auxquels leur pratique sportive peut les exposer). Ce type d’assurance peut être, par exemple, souscrit auprès du Vieux Campeur.
NB : les évacuations héliportées sur Suisse sont payantes (si vous ne souscrivez pas à la REGA),et lorsqu’elles sont réalisées par un hélicoptère privé sur France.
Le choix de l’évacuation dépend de l'avis des services de secours, qui privilégiera
systématiquement la sécurité des coureurs. L’organisation décline toute responsabilité
en cas d’accident ou de défaillance consécutifs à un mauvais état de santé. En cas d’abandon, de disqualification (par l’organisation ou l’équipe médicale), la responsabilité de l’organisation est dégagée.

26.SÉCURITÉ ET ASSISTANCE MEDICALE
Les postes de secours sont destinés à porter assistance à toute personne en danger avec les moyens propres à l’organisation ou conventionnés. Les médecins officiels de l’organisation sont habilités à mettre hors course (en invalidant le dossard) tout coureur inapte à continuer l’épreuve. Les secouristes sont habilités à faire évacuer par tout moyen à leur convenance les coureurs qu’ils jugeront en danger. Ils sont également habilités à faire hospitaliser les coureurs dont l’état de santé le nécessitera. En cas de nécessité, pour des raisons allant toujours dans l’intérêt de la personne secourue, il sera fait appel au secours en montagne officiel qui prendra, à ce moment-là, la direction des opérations et mettra en œuvre tous moyens appropriés, y compris héliportés.
Un coureur faisant appel à un médecin, un infirmier ou un secouriste se soumet de fait à son autorité et s’engage à accepter ses décisions. Les frais résultants de l’emploi de moyens de secours ou d’évacuation exceptionnels seront supportés par la personne secourue qui devra également assurer son retour de l’endroit où elle aura été évacuée. Il est du seul ressort du coureur de constituer et présenter un dossier à son assurance personnelle dans le délai imparti.
En cas d’impossibilité de joindre le PC course (et seulement dans ce cas-là), vous pouvez appeler directement les organismes de secours en composant le 112 depuis la France.

27.ARRIVÉE
A votre arrivée, un bénévole récupérera vos puces électroniques. Puis vous recevrez votre cadeau finisher. Le cadeau doit être retiré sur place avant la clôture de l’épreuve le dimanche 18 juillet 2021 à 19h. Aucun envoi ne sera envoyé ultérieurement. Les concurrents qui auront dû abandonner pourront également retirer un cadeau à leur retour à Saint-Claude, une fois que leur abandon aura été enregistré. Ils devront le retirer sur place également, avant la clôture de l’épreuve le dimanche 18 juillet 2021 à 19h. Aucun envoi ne sera envoyé ultérieurement.

28.CLASSEMENTS ET RÉCOMPENSES
Pour l’ensemble des courses, seuls les coureurs passant la ligne d’arrivée dans le temps imparti sont classés. Pour chaque course, un classement général et des classements par catégories (homme et femme) sont établis.
Pour
« L’Oblique des Daubots » seront récompensés les trois premières équipes Femmes, Hommes et Mixtes.
Pour
"Les Balcons du Léman", seront récompensés les trois premières Femmes et Hommes au scratch et le premier des catégories suivantes (sans cumul):
Espoir, Senior (FFA Senior – M0),
Master 1 (FFA M1-M2),
Master 2 (FFA M3-M4)
et Master 3 (FFA M5-M6).

Tous les lots sont à retirer sur place, lors de la remise des récompenses. Aucun lot ne sera envoyé ultérieurement.

29.PÉNALISATION – DISQUALIFICATION
En s’inscrivant à l’une des courses de "Il était une fois dans l'Est", les coureurs s’engagent à :
• Respecter l’environnement traversé
Suivre le parcours sans couper les sentiers
Respecter l’environnement traversé
Suivre le parcours sans couper les sentiers
Ne pas utiliser un moyen de transport
Ne pas jeter de déchets sur le parcours
Pointer à tous les postes de contrôle, y compris lors de l’entrée dans le sas de départ (l’absence d’un pointage à un poste de contrôle peut entrainer une pénalité, voir la disqualification)
Porter le dossard devant et visible durant la totalité de l’épreuve
Posséder sur soi durant toute l’épreuve le matériel obligatoire
Se soumettre au contrôle anti dopage
Porter assistance à tout coureur en difficulté et à prévenir les secours les plus proches
Se laisser examiner par un médecin et respecter sa décision
Être respectueux envers toute personne présente sur le parcours
Respecter le code de la route Le manquement à l’une de ces règles par un coureur peut entraîner une disqualification immédiate ou l’application d’une pénalité, après
décision du jury de l’épreuve sans aucune possibilité de faire appel de cette sanction.
Des commissaires de course présents sur le parcours, et les chefs de poste des
différents points de contrôle et de ravitaillement sont habilités à faire respecter le
règlement. Ils informeront le PC course immédiatement d’un manquement au
règlement en cas de non-respect des consignes suivantes.

30. JURY D'EPREUVE ET RECLAMATIONS
Il est composé par :
le comité d’organisation,
l’équipe médicale présente sur la course,
les responsables des postes de contrôle concernés
Les réclamations sont recevables par écrit dans les 30 minutes après l’affichage des
classements provisoires. Son pouvoir de décision est sans appel.

31.DROITS À L’IMAGE
Tout participant a connaissance du caractère public de la course auquel il s’inscrit, au moment de l’inscription, comme au moment où se déroule la course. Par conséquent, tout participant autorise l’organisateur à diffuser l’image qui a été prise de lui durant la course, sur tous supports y compris les documents promotionnels et/ou publicitaires, dans le monde entier et pour une durée de dix ans. Ainsi, tout participant cède à l’organisateur le droit d’utiliser et d’exploiter son image, par reproduction et/ou représensation de celle-ci aux fins suivantes :
Toute diffusion d’un reportage, d’une photographie, ou d’une capture vidéo, sur un
service de communication audiovisuelle ainsi que sur les chaînes de télévisions
françaises ou étrangères, et sur tout autre média ;
Toute réalisation et diffusion d’une bande annonce, d’un générique, d’un bonus, d’un best-of, ou d’un making-of ;
Toute promotion ou présentation de l’activité de l’organisateur ;
Toute commercialisation de produits secondaires et dérivés Tout participant renonce
donc à tout recours à l’encontre de l’organisateur et de ses ayants droits tels que les
partenaires et médias agréés pour l’utilisation faite de son image,. Seule l’organisation peut transmettre ce droit à l’image à tout média, via une accréditation ou une licence adaptée.